SOINS SUBTILS ET MEDIUMNITE

Trouver le chemin vers soi est la plus importante guérison qui soit, car de ce chemin, tout découle.

Ces soins sont dispensés par le thérapeute qui entre au préalable dans un état de conscience modifié (ECM) afin de se connecter à d’autres vibrations fréquentielles, au monde spirituel, à l’énergie d’Amour inconditionnel à la Source. Le client reste habillé et peut être assis ou couché, selon le soin choisi.
Aucun soin ne remplace un avis médical avisé en cas de symptômes significatifs ou ne se substitue à un traitement médical.

Soin Transe holistique

Indications : troubles musculo-squelettiques, organiques, émotionnels, blocages, dépression, soutien et renforcement lors de maladies diverses, problèmes existentiels, développement personnel, connexion à vos intuitions.
Durée : 1h30 ; 1h de soin, 30 minutes d’échange, liens avec les cartes tirées.
Valeur d’échange : 110.-

 

Ce soin se pratique alors que vous êtes couché sur la table de massage, habillé.
Ce soin est formé d’une approche énergético-subtile souvent combinée à des approches chamaniques, tel que par exemple l’utilisation du tambour. Couplée à toutes formes de connexion, cette technique thérapeutique m’amène à bouger autours de vous et à vous formuler des indications liées à votre enfant intérieur, votre passé ainsi que les causes d’éventuels blocages, peurs etc. Les informations fournies sont toujours en lien avec votre capacité à les recevoir ainsi qu’avec votre acceptation consciente ou inconsciente que ces dernières soient « lues » par le médium. En fin de traitement vous tirez certaines cartes ou runes, qui viennent généralement compléter et affirmer les informations données lors du soin.
L’énergie est une puissance qui agit là où l’intention la dirige.

Soins à distance

Indications : troubles musculo-squelettiques, organiques, émotionnels, blocages, dépression, soutien et renforcement lors de maladies diverses, soutien lors d’opération et de convalescence, examens et stress, etc.
Durée : 60 minutes (par whatsapp ou facetime)
Valeur d’échange : 60.-

Transe parlée

Indication : La transe parlée peut répondre à une question directe liée à votre cheminement de vie et n’apporte jamais de discours de type « bonne aventure » en réponse à une question d’ordre purement matérielle. Le discours est généralement philosophique et parfois ancestral. Ma tonalité, ma voix sont également modifiées.

Durée : variable

Valeur d’échange : entre 80 et 120.- en fonction de la durée de la séance.

 

Comme pour toutes les formes de travail médiumnique, la transe parlée nécessite que je modifie mon état de conscience jusqu’à percevoir et ressentir la présence de mon guide, qui prendra la parole à travers mes fonctions verbales déconnectées de mon mental.

Médiumnité
de contact

Indication : recherche de contact avec un proche disparu et tout ce que cela comprend comme répercussions sur soi.
Durée : variable
Valeur d’échange : en fonction de votre ressenti.


La médiumnité de contact consiste à vous prouver par des évidences précises et connues de vous seul(e) que l’énergie d’un être proche disparu est bel et bien là pour vous. Ce n’est qu’après que vous ayez reconnu et identifié « la personne » venue du monde spirituel et pressentie par le médium, que le message porté par cette dernière vous est délivré. Aucun message n’est partagé dans le cas d’une non authentification de votre part.

Rituels chamaniques

Certains rituels chamaniques mongols peuvent être proposés en fonction des besoins/nécessités.
Durant l’année des méditations au tambour, des voyages chamaniques au son du tambour ainsi que des soirées autour du feu avec tambour et guimbarde sont proposés.

Transe-
communication

Indication : désir de liens directs avec l’essence d’un proche disparu.
Durée : variable
Valeur d’échange : en fonction de la séance, de votre ressenti


Cette forme de transe et de contact est à mes yeux, la plus incroyable manifestation du monde spirituel. Elle nécessite un lâcher prise total de la part du médium, qui accepte de prêter sa voix, de devenir un canal direct pour que l’être éthérique venu du monde spirituel parle et s’adresse à vous directement. Aucunes évidences ni interprétations ne sont amenées par le médium, car elles proviennent toutes directement du discours induit par l’énergie du proche disparu. Les informations sont déroulées sous la forme d’une discussion active entre vous et votre proche disparu. Lors de ces séances, des souvenirs connus de vous à forte valeur émotionnelle sont échangés, de même que des réponses à vos questions ou besoins du moment peuvent vous être données.
Si chaque expérience en lien avec le monde spirituel est une expérience unique pour vous ainsi que pour le médium, la transe-communication est à mon sens, la cerise sur le gâteau.

Pour en savoir plus

La médiumnité est avant tout une science et un art. Elle n’est point magique.


A-t-on peur de la science ? Non. A-t-on peur de l’art ? Non. A-t-on peur de ce qui est magique ? Souvent, oui, l’associant même à ce que l’on nommera alors de la sorcellerie et qui associe incontestablement dans la pensée collective des notions de bien et de mal. Or, la médiumnité n’est pas magique. C’est une science et un art.
La pratique médiumnique est aussi et surtout un moment de joie partagée, une ouverture phénoménale de notre vision de la vie et une source de réconfort.


Comprendre la médiumnité s’attache à la compréhension de ce que sont la vie et la mort. Deux notions, qui ne sont absolument pas antinomiques, au contraire : la mort n’étant que la continuité de la vie sous une autre forme. La vie et la mort forment cet infini immuable dont « seul » l’état diffère.


Comprendre que la vie est une énergie en soi est fondamentale pour appréhender la médiumnité ; et savoir que si la vie est énergie, ce qui donne aux éléments qui la composent leur identité propre est lié à leurs différentes vibrations. La médiumnité se rattache à ces notions que sont l’énergie, sa fréquence vibratoire, son amplitude et est intimement liée à la conceptualisation quantique de notre espace-temps. La médiumnité se rattache aux notions ancestrales de la puissance créatrice de l’intention, source de toutes informations elles-mêmes à la base de cette énergie dont la mouvance perpétuelle crée la matière.

Ce que l’on apprend en médiumnité est à aller soi-même dans une méditation profonde habillée par une intention d’amour et de confiance absolue dans le monde subtil, ce qui nous permet d’oublier notre mental et de nous connecter à d’autres fréquences vibratoires ; et c’est ainsi que le lien se crée. Il s’agit donc d’un chemin souvent ardu pour la personne qui s’ouvre à la médiumnité. Un chemin de renoncement à soi, un chemin d’humilité d’apprendre que nous ne devenons qu’un canal, canal par lequel l’information pourra être véhiculée.


Il est important de souligner que nombre de médecins notamment en neurosciences sont de plus en plus conscients des effets indubitables de ces techniques sur la santé d’un individu atteint dans son intégrité physique et ou psychique. Il faut savoir que de nos jours des tests probants ont été effectués grâce à la technique de l’encéphalographie, que la recherche s’intéresse de plus en plus aux questions traitant de guérisons dîtes spirituelles et que les sciences médicales commencent à aborder plus ouvertement la question d’une conscience localisée hors de notre cerveau. C’est dans cet espace « hors de soi » que le thérapeute mobilise sa propre conscience pour ne devenir qu’un médium au travers duquel l’énergie pourra s’écouler et se diffuser là où elle sera appelée chez la personne en « besoin » ou en souffrance (physique, émotionnelle, psychique et/ou spirituelle).


En effet, l’énergie circule et, la nature ayant horreur du « vide », elle se rend d’elle-même là où le corps, le cœur ou l’esprit en a besoin. Si certaines techniques appellent l’énergie à aller travailler sur tel ou tel organe, à tel ou tel niveau etc., d’autres courants affirment eux, qu’il suffit de laisser faire l’intelligence propre à l’énergie originelle. Et j’avoue qu’après avoir suivi nombre de formations diverses, c’est ce courant qui me parle le plus et vers lequel je tends. Peut-être nécessite-t-il juste une plus grande humilité ?

La médiumnité de contact, car il existe plusieurs formes de médiumnités, consiste donc à se mettre dans un état de lâcher prise, de disponibilité, d’humilité, de renoncement à son ego afin d’oublier son mental tout en remontant dans certaines vibrations hautes, rapides qui nous permettent en quelque sorte de changer de fréquence et de capter ainsi d’autres informations, des informations venant de l’essence de personnes décédées.

 

Ces personnes, qui ont terminé leur chemin de vie terrestre habillée d’un corps physique, continuent leur chemin d’évolution dans un autre état, sans cette forme physique, qui est celle qui nous permet, sur Terre, (en général) de nous contacter, nous voir, communiquer. Néanmoins,  ces personnes sont toujours là, vivantes dans leur état éthérique et leur essence originelle vibre toujours ; et c’est sur cet aspect-là que le médium travaille de son mieux afin de vous permettre de recevoir un message « d’une personne  vivant » dans l’au-delà.

 

La médiumnité de contact (relation avec une personne dans l’au-delà) est une chose, mais la palette est large et subtile. Ainsi, toutes formes de révélations, d’intuitions, de guérisons sont parties intégrantes de ce que l’on nomme médiumnité. Le point de départ de toutes formes de médiumnité est l’intention de départ, la demande.

Hyper sensitive de naissance, j’ai souvent navigué entre deux altitudes, ballotée entre les joies élevées des plaisirs simples de la vie et les denses brumes liées à nos contraintes matérielles multiples, à mes peurs, mes doutes. Mais si ma vie a été semée d’embûches, je réalise aujourd’hui qu’elles ont toutes été surmontables et surtout, qu’elles sont représentatives de mon évolution ; car c’est la vie même qui m’a permis de développer les aptitudes à chercher puis à comprendre ce que signifiait cette hyper émotivité qui habillait mon corps et mon âme, ainsi que cet amour que je ressentais parfois comme une tornade. Et c’est cette hyper sensitivité, couplée d’un puissant sentiment d’amour, qui m’a permis d’arriver là où je suis aujourd’hui : au service de la guérison et du bien-être, du partage et de l’écoute, au service de la vie et du monde spirituel.

 

C’est suite à une pléiade de synchronicités, d’événements surprenants et de révélations que la médiumnité a fait irruption dans ma vie et qu’elle est devenue une manière consciente et volontaire de cheminer dans cette dernière ; d’où diverses formations tels que la formation en Solar Intuitive Healing à Genève, l’école de médiumnité de Neuchâtel, divers cours au Arthur Findlay College en Angleterre ainsi qu’à Fribourg et Martigny pour poursuivre avec un cursus en chamanisme mongol, avec Odmaa Suke. La formation est continue et infinie.

 

Je n’ai pas choisi directement de pratiquer la médiumnité, le channeling ni la transe sous toutes ses formes. Je dirai plutôt que l’intelligence parfaite du Monde Spirituel m’a poussée et guidée sur ce chemin et que les fruits de mes pérégrinations en terre subtile m’ont amenée à pratiquer ces différentes expressions de vie et de guérisons ; et pour rien au monde je ne ferai marche arrière, car de ces révélations mon rapport à la vie s’est transformé et enrichi.

 

Je pratique la médiumnité, le channeling et la transe car c’est un cadeau que l’on reçoit pour l’autre, pour soi, pour notre monde concret ainsi que pour le Monde Spirituel, qui peut se manifester et se faire entendre ; prouver par des évidences incontestables que la vie après la mort existe.

 

Je pense que cette pratique est indispensable à notre planète du fait de ce qu’elle véhicule de notions intrinsèques à la vie. Si la pratique de la médiumnité sous toutes ses formes est un témoignage vivant d’une existence après la mort, c’est surtout ce qu’elle révèle de compréhension quant à notre unité mondiale et en toutes choses, qui transforme la personne qui chemine sur ces sentiers encore trop souvent buissonniers.

 

Je pratique ces disciplines avec une énorme gratitude.

La méditation est une discipline fondamentale pour toutes formes de travail avec les énergies subtiles dont la médiumnité et les différentes formes de transe. C’est également une source d’un travail continu sur cette voie de perception subtile et sur la compréhension de soi.